Regarder le ciel


Regarde le ciel, oui, alors que les murs sont envahis de grandes feuilles blanches avec, en leur centre, des flashcodes qui nous épient. Sont-ils en activité, je n’ai aucun moyen de le vérifier, je n’ai pas d’engins qui lise ce genre de signe. Je les prends dès lors comme une manifestation graphique dont l’intention est d’afficher un symptôme, un chancre, représentation de l’abîme dans lequel le monde plonge son regard : l’infini labyrinthique et cryptographique de la technologie qui happe vers l’entendement. Toujours la même merde. Rêver d’ouvrir le cadenas. Avoir toujours, dès qu’on ferme les yeux, imprimée sur l’écran granuleux des rétines, la silhouette noire d’un appareil photo qui vous fixe, rémanence panoptique. Fantasmer une jolie poubelle à frites et Mc Do, en pochoir. Toujours la même merde, il faut bien le dire. Plein de gorilles robocopisés, certains jouant au skate, d’autres pas, en parade à proximité de cœurs blancs, éparpillés sur le trottoir comme des pétales. Non loin, un obsédé a semé des silhouettes de pin-up à bottes bien talonnées. Sur le M.U.R. la représentation déprimante, frontale, des cités dortoirs, autre dérivé de l’architecture panoptique. En surimpression, deux trois humains colorés, normaux, qui continue de respirer et avoir des rêves, là-dedans. Les petits animaux de Portok galopent au-dessus du parement gris vert (chiens, chevaux, hyènes, panthères, félins, enfin, c’est du galop ?). De lui aussi, un noctambule hirsute, halluciné, ne sachant plus où il est, et des nus, paumés, sans identité bien marquée, jeté à la rue ou couché sur le trottoir (comme déposé pour une mise au tombeau ou une résurrection), on dirait de la chair à Saint-Sébastien, attendant les flèches. Toujours la même merde. (PH) – Sam PortokJana & JS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s