Subprime et faux cul

C’est incroyable, les revirements qu’entraîne la crise économique! Tous les chantres du laisser-faire, de la régulation « naturelle » selon les lois du marché, se posent en théoriciens régulateurs! « Il faut encadrer le capitalisme ». « Trop longtemps, nous nous sommes résignés à l’impuissance. » (Nicolas Sarkozy) Même à gauche, où on l’a jouait depuis des années « pragmatique-réaliste-ça ne sert à rien d’aller contre le marché », d’anciens couplets anti-capitalistes redeviennent électoralement à la mode. Comme quoi, finalement, rétrospectivement, un combat politique d’envergure contre le marché n’a jamais perdu son sens, n’a jamais été dépassé, ringard. Alors, en ce qui concerne une telle crise économique où les pertes sont tangibles, directement commensurables (les coffres vidés), où l’impact des errements passés frappent au coeur du portefeuille, les réactions se clament haut et fort. On voit encore où se placer pour donner l’impression de reprendre les rênes en main. Mais s’agissant du même libéralisme opérant sur les esprits, via les industries culturelles, libéralisme indissociable de l’autre, l’économique pur et dur (l’en sans l’autre n’a aucun impact), l’impact matériel n’est pas prêt d’être constaté objectivement et proclamé dans la presse à la face de l’électorat mondial: les industries culturelles ont vidé les caisses de l’esprit, il n’y a plus de ressources!! Ce qui fait, hélas que la régulation du marché loisir/culture est loin d’être à l’ordre du jour. Ce qui fait, finalement, que la régulation que les états envisagent à présent de mettre en place pour contrôler les banques, la finance, risque d’avoir un effet limité dans le temps…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s