Salon d’art sans préjugés

Salon du Bon Vouloir 2008, Mons, Aux Abattoirs,  Jusqu’au 13 octobre.

 Vernissage au soleil pour le Bon Vouloir, cercle artistique créé en 1895.  Son objectif était, déjà, d’aider les artistes émergents en leur permettant d’exposer dans le voisinage d’artistes plus connus. Il est ainsi un des plus beaux projets de culture associative et un des plus anciens. Sa particularité est d’exposer simultanément des œuvres de toutes techniques et toutes tendances (à l’intérieur de celles-ci, un jury détermine les plus significatives). L’art brut (André Prues, crayonnage évoquant H. Michaud) y côtoie les peintres du dimanches, le figuratif kitsch-camionneur (Pol Lefevre, « Elle ressemble à du silence », femme nue à l’aérographe) interpelle les recherches esthétiques raffinées (Jean-Pierre Scouflaire), le détournement de dissidents classiques  (Jacques Ransy, « Ce ne sont pas les moules de Broodthaers ») aux pratiques poétiques du sténopé (Med Zerhouni), la peinture en gris (Bruno Van De Graaf, « Mercredi après-midi », évocation puissante de moments libres et de ses traits d’ivresse,  toile en gris et blanc qui remue les couleurs d’instants oubliés) et la sculpture en cannettes (Alfredo Longo, « Furya »). Les piliers sont là (Jamesin, Poliart…) mais aussi les jeunes en devenir (Simon Scouflaire qui confirme la bonne impression de ses travaux de fin d’année à l’ESAPV). Ce mélange des genres stimule l’exercice du jugement (les perles et le brin font bon ménage, c’est magique et démoniaque, chacun ayant sa propre définition de « perle » et de « brin », on imagine ce que donnerait une discussion sur les goûts et les couleurs, quelle pétaudière en puissance) et suscite aussi des rencontres (plutôt des juxtapositions, les « raccords » sont polis, tout le monde semble bien sentir les « frontières ») improbables entre publics très différents. Devant les mêmes cimaises, les amateurs, les simples curieux, les experts défilent. C’est aussi un moment important qui semble réunir le « milieu ». Toutes bonnes raisons pour aller y jeter un œil. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s