Anticylone

La victoire (éphémère) du beau temps sur la grisaille! L’impression de n’avoir plus vu depuis longtemps un trait de soleil matinal se poser dans l’herbe, la lumière franche (qui donne réellement l’impression d’un jour qui se lève, nouvelle page à remplir) traverser les brumes et brouillard pour s’immiscer dans le jardin, illuminer des branches, colorer des floraisons tardives, dérider des feuillages. Ce premier soleil est aveuglant, réverbéré par la quantité d’eau dans l’air et sur les plantes. Derrière la boule de lierre, les asperges ressemblent à des bouquets d’argent liquide, vaporisé en fontaine gelée par la surprise solaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s