Attention, mon attention, votre attention…

Il est coutumier de se présenter dans son blog! Donner des indices, des signes distinctifs qui permettent de rattacher les propos à un « type de personne ». Voici un lien vers quelques éléments biographiques. Mes motivations à créer un blog sont autant privées que professionnelles. Le « comment c’est? » du titre fait référence à une interrogation fondamentale: face au trop plein déversé par la société; c’est quoi « se cultiver », apprendre, maintenir son identité et son équilibre? Comment c’est d’être soi aujourd’hui (forcément à travers les biens culturels)? J’ai la conviction, théorisée par Bernard Stiegler, de vivre dans un monde qui ruine l’attention à soi et aux autres par un marketing qui ne respecte rien. Qui exploite le cerveau comme de vulgaires espaces où implanter des panneaux publicitaires. Ce sont des questions que j’explore forcément dans le cadre de mon boulot de « directeur des collections » à la Médiathèque. Comment redéfinir le rôle du prêt public, quels sont les besoins en politique culturelle, comment orienter les missions d’une institution culturelle dans un environnement qui substitue les industries de programme aux institutions de programme? Questions d’autant plus cruciales quand il s’agit d’une institution qui traite de musiques et de cinéma enregistrés. Ce blog se veut un outil de soin, une pratique pour consacrer de l’attention à tous les mécanismes culturels dévalorisés, bafoués, censurés par un espace public saturé de produits de distraction rapides, immédiats, étouffants (circuits courts). Ouvrir un blog où noter ce que je vois, lis, regarde, consigner des réflexions, rechercher des mécanismes de construction d’une attention à soi et aux autres. Simplement, pour éviter que tout sombre dans le « tout se vaut » et promouvoir modestement l’accès aux « circuits longs ». Se cultiver, ça demande du temps, ça se fait petit à petit, en notant, en écrivant, en retenant de la substance, de la consistance. Il s’agit de consister! Le « qui et le pourquoi » sont ainsi esquissés. Mais ils vont évoluer, en même temps que le blog. C’est pourquoi au lieu de quelques lignes fixes de présentation, j’en fais une catégorie. Je nuancerai et enrichirai le portrait. Je retracerai aussi mon histoire avec la Médiathèque, épisode par épisode, comme éléments d’analyse de ce qu’est comme dispositif public de médiation culturelle, passé, présent et futur, analyse de quel genre d’histoire se noue au sein de ce type d’association et ce que ça apporte à la collectivité d’y nouer des liens sur le long terme. Aussi parce qu’il s’agit d’un environnement de travail qui conduit à professionnaliser certaines approches de la culture… Bref, rassembler des signes pour se raconter et se rendre ainsi assimilable par d’autres histoires.

 

lire les signes

lire les signes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s