Expo/Musée – Monumenta – R. Serra

Richard Serra, « Promenade », Grand Palais, Monumenta 2008, du 07/05 au 15/06/08

Richard Serra dans sa promenade

La première chose qui frappe est le vide. Comme si nous avions rendez-vous avec rien sous l’immense verrière du Grand-Palais. Mais l’espace est habité par 5 plaques d’acier de 17 mètres de haut, 4 de large. Plantées différemment, comme les éléments souples, espacés, d’une structure respiratoire. C’est qu’entre ces lames, et tout autour, se rejoue ce qu’à d’essentiel l’exercice déambulatoire. Pour aérer l’esprit, reposer les sens, distiller une douce hypnose. Selon le placement et le coup d’œil les lames orientent l’humeur, bougent, communiquent de la légèreté. Comme autant de portes monumentales en lévitation, au matériau brut, profond, ouvert  l’altération, qui ouvrent vers d’autres dimensions.

(Ce jour-là Philip Glass répétait pour son concert du soir et l’artiste observait comment son œuvre d’acier réagissait aux impacts des notes du piano.)

Promenade

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s