Le hors-champ de la contrebasse

Bruno Chevillon, « Hors-champ », UC3215

(Basse, contrebasse, electronics)

« Partir des choses », ça pourrait être le mot-clef de cette musique. Un beat. Une cassure. Un glissement. Un éparpillement de matière. Une perte de mémoire. Un déraillement. Un cri. Un envol. Un écho. Les causes sont toujours ailleurs, hors champ. La musique s’infiltre dans la faille de l’événement, découvre des cavités ramifiées, complexes, très vastes, et essaie d’en prendre l’empreinte. Empreinte de désordres, de seuils qui basculent. Textes sonores fouillés, hybrides, bruts et sophistiqués, alliant bestialité et technologie. Des forces, qui se déchaînent dans leur enfermement, foudroient et broient le vide.  Cordes et effets électroniques orchestrent de courtes machines diluviennes, tragiques et traversées de personnages littéraires.

Premier CD radical pour un contrebassiste surtout connu pour son travail aux côtés de Louis Sclavis, mais aussi Texier, Humair, Ducret…

Un label à choyer : « D’autres cordes », http://www.myspace.com/dautrescordes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s